ROISSYMAIL n°35 du 23/12/2004
 VOEUX DES MAIRES
Hier soir, Guy Messager, maire de Louvres a épaté tout le monde!
Guy Messager, maire de louvres et son Conseil municipal, hier soir.

C'est le maire de Louvres qui a inauguré, sur le pôle de Roissy (après Coubron, toutefois), les traditionnelles cérémonies des « voeux du maire ». Ces cérémonies sont bien sympathiques car elles sont utiles à tous: les invités se font un plaisir de serrer la main de leur maire (et profitent souvent de ce moment pour glisser telle ou telle requête), mais aussi de rencontrer amis ou connaissances (et souvent d'en faire de nouvelles, tant professionnelles que privées...). Les voeux sont aussi le passage obligé de tous les fournisseurs et prestataires (ou prétendants)de service de la ville. Les personnalités politiques (députés, conseillers généraux, préfets et sous préfets) ne manqueraient ça pour rien au monde.
C'est donc un moment très important de la vie publique locale. C'est bien sûr et surtout l'occasion rêvée pour le maire de faire faire un beau discours et de faire passer des messages, souvent sous forme de résumé de l'action municipale de l'année. Boissons et petits fours faisant le reste...

Il y a toujours beaucoup de monde à Louvres, chaque année, dans l'espace culturel Bernard Dague. Or, si l'ambiance y est l'une des plus sympathiques de la région, les voeux du maire de Louvres ont aussi une moins bonne réputation: la longueur du discours du maire! On se souviendra, il y a deux ou trois ans, de la projection d'un beau film historique sur Louvres (certains riaient en cachette en voyant deux moines tocquer à la porte d'un fameux monument historique de la ville, situé en face du Trèsor public...), film assez long néanmoins et qui faisait aussi le résumé en image de l'action municipale de l'année. On pensait que ça aurait suffit à notre information. Eh bien non. Le maire, bon orateur, a commenté derrière pendant au moins 1 heure ledit film.Les centaines d'invités ou piaffaient d'impatience, ou dormaient carrément sur leur siège, dans la salle au lumières éteintes. Tous attendaient le moment critique où le buffet allait être enfin accessible. Evidemment, plus personne n'écoutait le maire. Les années suivantes ont été du même acabit, avec malgré tout un certain racourcissement du temps de parole du Premier magistrat...sauf celle où il eu la riche idée de faire parler aussi l'ensemble de ses adjoints: ce fut grandiose!

Cédant sûrement à diverses pressions amicales, Guy Messager avait laissé entendre que cette année le discours serait plus court. Ca se savait dans l'assistance, , mais hier soir certains doutaient encore.

Coup de théatre!

A 19 H 30, le maire et son équipe montent sur l'estrade. Guy Messager, sourire en coin, demande à l'assistance de chronométrer, mais personne fait attention à ce détail. Puis il dit, en substance, après avoir souhaité la bienvenue à tous: « On m'a demandé de faire un discours court. Eh bien je ne ferai pas de discours court » (à ce moment, les sceptiques jubilent) je ferai un discours ultra court! On vous a distribué un livret sur l'activité de la municipalité en 2004: je vous en souhaite une bonne lecture et vous invite à passer sans plus tarder au buffet! ».

Tout le monde était soufflé, et c'est tout sourire que les quelques 400 invités ont applaudi.

en savoir plus sur Louvres: www.ville-louvres.fr
 Les autres articles de cette NewsLetter
Conception réalisation vpp communication • http://www.vppcom.com