ROISSYMAIL n°491 du 05/05/2010
 Au sommaire
 Transports
Pour un TGV Normandie … Roissy ?

Après le projet Picardie-Roissy, voici celui de Normandie-Roissy. Début avril s’est constituée une association « Pour la promotion du TGV Paris Normandie », entre les conseils économiques et sociaux des deux Normandie (vivement la réunification ! ndlr), les organismes consulaires des Régions IDF et normandes. L’assemblée constitutive s’est tenue avant-hier au CESR (ile-de-France)
Il s’agit de relier la « Grande Normandie à Paris, au futur Grand 8 du Grand Paris et, partant à Roissy-CDG. Comment ne pas se réjouir de ce projet, piloté par le préfet Duport, et soutenu par le Président de la République ? Et c’est tout bon pour notre « Grand Roissy » !
Certes, le pôle de Roissy est déjà bien relié aux différents réseaux (TGV, CDG évidemment et le Bourget, Haut Débit, autoroutes), mais il reste beaucoup à faire : relier la Picardie (ce qui n’est nullement concurrentiel avec le petit barreau...

Voir le communiqué
TOP
 Exposition à Roissy-CDG
A la découverte du fret aérien

Aéroport de Paris organise une exposition sur le fret aérien à la maison de l’environnement et du développement durable de Roissy-Charles-de-Gaulle jusqu’au 27 mai.


A travers des panneaux, films et objets, elle explique le fonctionnement de cette activité, ses métiers ainsi que ses principaux acteurs «tout en intégrant les enjeux environnementaux», précise ADP sur son site internet pour les riverains, www.entrevoisins.org.

Des visites guidées et un parcours en zone de fret accompagnés de professionnels du secteur sont organisés pour les lycéens.

L.L.

TOP
 Nuage de cendres
Aéroports de Paris a perdu de 16 à 18 millions d’euros, selon l’UAF

16 à 18 millions d’euros. C’est le montant des pertes enregistrées par Aéroports de Paris, le gestionnaire de Roissy-Charles-de-Gaulle, lors du passage du nuage de cendres islandais qui a paralysé le ciel européen durant près d’une semaine en avril. Soit plus de la moitié du déficit total des plateformes aéroportuaires françaises durant cette période, dont la somme est évaluée à environ 30 millions par l’Union des aéroports français (UAF) .

«Ces pertes sont dues au manque à gagner lié aux redevances aéronautiques (atterrissage, stationnement, etc.), aux redevances extra-aéronautiques (boutiques, restaurants), à l’assistance en escale ainsi qu'aux frais liés à la crise» comme les surcoûts de personnels ou les aides exceptionnelles aux passagers, précise dans un communiqué l’Union qui regroupe 134 membres exploitant près de 158 aéroports en France métropolitaine et outre mer, soit la totalité du trafic commercial français.

Elle rappelle qu'un étalement de charges fiscales et sociales...

Lire le communiqué de l’UAF
TOP
 Enquête satisfaction Que Choisir
Les passagers européens préfèrent Schipol, Francfort et Heathrow à Roissy-CDG
12.6/20 : CDG peut donc mieux faire...

L’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle seulement 20e dans le palmarès des aéroports préférés des passagers européens. C’est ce que révèle une enquête de satisfaction* réalisée par le magazine consumériste "Que Choisir "fin 2009 et publiée dans son édition de mai.

Avec une note de 12,6 sur 20, Roissy-CDG, deuxième plate-forme la plus fréquentée d’Europe (57,9 millions de passagers par an) après Londres-Heathrow (65,9 millions), se classe juste derrière Orly (19e, 13/20) et loin de ses principaux rivaux. Ainsi Schipol-Amsterdam figure en deuxième position avec une note de 15,4/20. L’aéroport de Francfort est quant à lui troisième (14,6/20).
Quant à celui d’Heathrow, il se classe douzième (13,8/20). A noter que, dans ce classement regroupant vingt aéroport majeurs (uniquement des européens à l’exception New York-JFK), Nice-Côte d’Azur est la plate-forme française la plus appréciée (8e, 14,2/20) et que Munich remporte la palme (1er avec une note de 16,2/20).

Si les journalistes de Que Choisir jugent...

TOP
 Alcoves…
Ça y est, la réforme des Chambres de commerce est votée !

Dans le monde, aussi microcosmique qu’important, c’est une mini-révolution.. Ca y’est, la réforme des chambres de commerce et d’industrie (CCIP) vient d’être votée définitivement par le Parlement. Une réforme au forceps qui s’est attaquée (gentiment) aux conservatismes « consulaires », légende feutrée de notre pays depuis le Moyen-âge, en passant par la loi Le Chapelier. Très franchement, on a pas eu le temps de suivre les ébats dans les chambres (de commerce et des députés et sénateurs, oh les nuls !), mais on vous en rendra compte dès que possible.

Et on espère bien avoir quelques avis de J.F Bernardin, président de la CCI « Versailles Val d’Oise Yvelines » et surtout président de l’assemblée des CCI de France et de Navarre. En attendant, pour ceux que ça empêche de dormir, qu’ils voient la totale sur le dossier législatif, en cliquant ci-dessous.
EV

voir le dossier législatif (projet, rapports, ébats...).
TOP
 ZOOM
Nouvelle édition du magazine du Val d’Oise consacré à « la ville ». Le budget… !

Le magazine du Conseil général « Le Val d’Oise c’est vous » vient de sortir son édition de mai. Le dossier est consacré à « la Ville ».

La maquette est plutôt bien faite, « mature » pourrait-on dire, depuis la nouvelle formule initiée par la majorité de gauche (re-saluons au passage l’absence de publicité, qui est un choix courageux, et qui renoue avec un vrai « bulletin » d’information, certes à l’avantage de la majorité, mais qui laisse la place, ce n’est pas le cas partout, voir plus bas, à l’expression de l’opposition).

Ce qui n’empêche pas de sourire, à la lecture de l’édito du Président (PS) Didier Arnal, qui vante son budget en équilibre (ce n’est donc pas un budget « rebelle », comme en Seine-Saint-Denis), sans augmentation d’impôts, mais avec une dette de l’Etat de 120 millions d’€…

Et que, globalement, si l'on comprends bien la...

Voir le communiqué de l’homme de la Manche
TOP
 Politique ?
A Sannois, Paternotte censure l’opposition, qui saisit la justice
Christophe Dulouard, lors d'une séance du Conseil général du Val d'Oise

Cet homme politique de gauche, Christophe Dulouard, vice-président du CG 95, plutôt placide en général, est fâché.

Leader de l’opposition à Sannois (95), la ville où Paternotte, le député de Gonesse est maire, il s’est vu interdire une tribune, pourtant légale, dans le bulletin municipal.

Vous lirez ce qu’il en est dans son communiqué en cliquant ci-dessous.

Mon avis : normal…

Dulouard avait battu, suite à l’élection de Paternotte comme député (UMP)de Gonesse le successeur désigné de Y.P au Conseil général (Paternotte était atteint par le cumul des mandats car déjà conseiller général et maire). Puis, aux municipales, Dulouard a failli battre le maire sortant, si les communistes de Sannois avaient été juste un tout petit petit plus intelligents (mais ça… !). D’où la hargne de Paternotte, qui multiplie, depuis ces municipales, arrogances et provocations, jusque dans son camp, je sais ce dont je parle. Vous avez raison, M....

VOIR LE CP DE DULOUARD
TOP
 RoissyMail en Afrique
Époustouflant « Bab’s Dock », au cœur du cordon lagunaire béninois
Mystérieuse lagune, j'adore !

On l’avait découvert, par hasard, du moins l’embarcadère, en rentrant de Possotomé dimanche d’avant ((voir RM 488 mais nous n’avions plus le temps d’y aller.
Renseignements pris, tous ceux qui connaissaient nous ont assuré que c’était super. On n’a pas été déçus…

0n s’était donc promis d’y aller, avec Bignon et ses enfants (Loïc et Nina) ce dimanche dernier, malgré la pluie. Ah la pluie de dimanche ! Qu’est ce qu’elle a fait du bien, question température (on est passé des 35° habituels depuis 2 mois à …24 !).

Retour à l’embarcadère, situé, non loin de chez nous, à Fidjérossé, sur la Route des Pèches, au bord de la magnifique lagune qui longe l’océan atlantique, sur toute l’étendue du Bénin.

Surprenante et ô combien agréable promenade dans la mangrove, avec ses sublimes palétuviers et sa végétation luxuriante, ses varans cachés, (nous a assuré le conducteur du bateau à moteur...

TOP
 Roissymaillissime
Inscriptions, désinscriptions

Si vous ne souhaitez plus recevoir nos informations, cliquez ici
Ou envoyez un mail à eric.veillon@wanadoo.fr. N’hésitez pas à le faire si, pour une raison ou une autre, vous ne nous lisez plus, nous payons pour CHAQUE mail.
Pour recevoir RoissyMail (1 à 3 fois par semaine,) idem : un mail à eric.veillon@wanadoo.fr .
Si vous aimez RoissyMail, recommandez l’inscription autour de vous : plus nous aurons d’abonnés (6166 envois pour cette édition, en baisse à cause du nettoyage de la liste, non compensé par les nouvelles inscriptions, snif) plus nous serons à même de vous informer en toute indépendance.

TOP